Document sans nom
Le géant Congo - Les atouts de la région des grand lacs - Fance - Europe - Mondialisation - Midi-Pyrénées - Tarn...
les_grands_lacs

CEPGL
Communauté Economique des Pays des Grands Lacs

La CEPGL a vu le jour en 1976. Elle rassemblait au sein d'institutions communes, les République Démocratique du Congo, du Rwanda et du Burundi. La CEPGL avait pour principal but l'intégration économique et la coopération transfrontalière des pays des grands lacs.

Aujourd'hui il va surtout être question de la pacification et à la stabilisation de la région à travers la réactivation des institutions de la CEPGL.
La revitalisation du poumon économique régionale constituera certainement le complément essentiel au processus de paix dans les pays concernés. L'installation des mécanismes susceptibles d'assurer la sécurité dans la région est imminente.

La relance politico-économique de la CEPGL passera inévitablement par l'étude et la mise en place urgente d'infrastructures minimums, par le transport et les communications, par le secteur bancaire, par l'énergie et l'agriculture.

.Il va être formée une Commission d'évaluation et de relance des mécanismes et instruments existants de la CEPGL en vue de faire des propositions opérationnelles. Cette Commission sera bien sûre constituée par les trois pays concernés ; Et s'appuiera bien entendu sur un groupe d'experts constitué par des représentants des trois pays concernés ainsi que des pays de l'union européenne, les Nations Unies et l'Union Africaine.

Océans Atlantique et Indien

En construisant un viaduc au-dessus du Tanganika, le plus révolutionnaire et le plus important trafic commercial d'Afrique verrait le jour.
En effet, en partant du port de Dar Es-salaam, on traverserait la Tanzanie par Sadani, Tabora, Dodoma et Kigoma pour atteindre le lac Tanganyika, au-dessus duquel on surplomberait le VIADUC « le TRANZACO » pour rejoindre le Congo ;
Une fois de l'autre côté, en traversant Kalémi, Mbuji-Mayi, Kananga, Kikwit et Matadi on atteindrait le port de Matadi et l'Atlantique.
En reliant ces 2 grands ports, on connecterait les océans Indien et atlantique ; Ce qui ouvrirait la voie à un phénoménal développement économique dans la région.
L'Afrique centrale, ainsi que l'ensemble des pays de la côtière ouest pourrait échanger avec l'est, le sud, l'Asie du sud et les émirats arabes-unis.
Le désenclavement de cette région devrait permettre l'accélération du développement économique de tout le continent. Les actuels axes maritimes et aériens occidentaux seraient contraints de reconsidérer leur monopole, dorénavant fragilisé par cette nouvelle mise en concurrence.
Nous travaillons déjà avec des cartographes, des experts en topologie et un groupe de technicien afin d'étudier les exigences du terrain. Nous allons engager des pourparlers avec les 2 États frères pour évaluer l'ensemble des avantages et les éventuelles difficultés d'ordre politiques, techniques ou sécuritaires.

Projet TRANZACO dépôt SNAC du 18 avril 2004

 

 
Document sans titre
Accueil - Autobiographie - Cv - L'artiste - L'Homme d'action - Quo vadis - Liens - Contact
Eric MULALU BP : 90374 - 82003 Montauban cedex FRANCE -Contact mail : contact@bokayi.com